Billets de ecoleicietmaintenant

C'est reparti pour une nouvelle année !

EIM! vous souhaite une belle année 2019

EIM ECOLE ICI ET MAINTENANT·MERCREDI 2 JANVIER 2019

Retour sur un début d’année riche et prometteur

Le bureau de l’année scolaire 2018-2019 constitué en septembre dernier tient à revenir sur ses premiers mois d’activité, mais aussi et surtout à remercier tous les bénévoles qui permettent chaque jour à EIM! de continuer ses actions, de gagner en ampleur et en qualité en intervenant auprès de plus en plus d’enfants, et en les épaulant dans leur scolarité et leur vie quotidienne.

MILLE MERCIS !

Nous souhaitons à tous nos meilleurs voeux pour 2019, en espérant que cette année sera riche en projets et en partage. Nous comptons sur vous !

Durant les quatre premiers mois de l’année scolaire, un grand nombre de bénévoles nous a rejoint, ce qui nous a permis d’instaurer de nouveaux créneaux d’aide au devoirs dans de nouvelles familles Rom. Désormais, les bénévoles d’EIM! se déplacent 11 fois par semaine , dans 9 lieux de vie différents. Nous aidons ainsi une centaine d’enfants à effectuer leurs devoirs chaque semaine. D’autre part, nous avons organisé depuis septembre un goûter de rentrée, un après-midi foot, une sortie à la fête de la science et à la Maison des Jeux de Grenoble; nous avons fêté Halloween, organisé des sorties cinéma, un goûter de noël… Et de nombreuses sorties restent à venir: sortie luge, sortie au muséum d’histoire naturelle, accrobranche, bibliothèque, spectacle, etc. En plus de l’aide au devoirs et des sorties organisés, EIM! c’est aussi et surtout des rencontres et du partage avec les familles et les enfants, des rires et des souvenirs.

Afin de favoriser l’inclusion des familles Roms, EIM! met également en place des actions variées. Le pôle d’EIM! dédié à l’Information et la Sensibilisation du Public (ISP) a organisé une conférence et une projection de film lors de la semaine contre les discriminations organisée à Sciences Po Grenoble; des collectes de denrées alimentaires ont été placées dans différents lieux (Sciences Po Grenoble, Fac de médecine, Espace de Vie Etudiante) et une cagnotte solidaire a été mise en ligne. De plus, EIM! a remporté le concours photo des Nations Unies pour la Journée International du Bénévolat 2018; et nous avons effectué en novembre notre week-end de formation afin de permettre à nos bénévoles d’en apprendre plus sur la communauté Rom ainsi que sur les méthodes pédagogiques d’apprentissage. Toute l’équipe d’EIM! vous remercie d’avoir contribué de près ou de loin à ses actions et a hâte de démarrer cette nouvelle année.

EN 2019, NOUS VOUS ATTENDONS ENCORE NOMBREUX !

A BIENTÔT !

Adrian, Debora, Florina et Ana

                                                                          Adrian, Debora, Florina et Ana

 

Florin

                                                                                                  Florin

 

Rahela

                                                                                                  Rahela

Collecte Solidaire

COLLECTE SOLIDAIRE

L'hiver arrivant, les conditions de vie des familles Roms se dégradent chaque jour un peu plus.

Afin d'aider les familles et les enfants à passer l'hiver dans des conditions de vie décentes, EIM! lance sa collecte solidaire à EVE !

Nous recherchons :

Des denrées alimentaires non périssables (conserves, pâtes, etc)

Des vêtements chauds taille enfant/petite taille

- Des couvertures

- Des produits d'hygiène (savon, brosses à dents, dentifrice, protections hygiéniques féminines, mouchoirs...)

OÙ ?

A EVE (Espace de Vie Étudiante) sur le campus, à côté de l'amphi Weil

JUSQU'À QUAND ?

La collecte sera en place au moins jusque fin décembre.

Un grand merci !

Concours ONU

Toute l'équipe d'Ecole Ici et Maintenant! a l'honneur de vous annoncer sa victoire lors du concours photo organisé par UN Vo.lunteers Europe and Central Asia à l'occasion de la Journée Internationale du Bénévolat.

EIM! a donc la chance de voir ses activités partagées sur le réseau international de l'Organisation des Nations Unies. Cette victoire est une opportunité pour tous les bénévoles de l'association de voir leurs actions reconnues à plus grande échelle !

Un grand merci à tous ceux.elles ayant voté pour l'association lors du concours photo !

 

Visite du Musée de Grenoble 2017

Aujourd’hui s’est déroulée la dernière sortie avec l’équipe EIM avant le goûter de Noël. Au menu, une sortie culturelle au musée de Grenoble.

Pour une large partie du groupe, l’escapade a commencé au départ du célèbre Rondeau. Les enfants et les bénévoles d’EIM ont rejoint le musée en bus et en tram, l’ensemble du groupe étant facilement reconnaissable grâce aux magnifiques gilets orange fluo que portaient les enfants. Les autres bénévoles et enfants des autres lieux de vie ont rejoint peu après la petite troupe au musée. Deux guides ont accueilli les 25 enfants dans le hall d’entrée du musée et les ont divisé le groupe entre petits et grands.

Les grands ont découvert une première salle du musée où se trouvait la plus vielle œuvre de l’établissement : un tableau de Sainte Lucie, caractérisée par la bougie qu’elle porte dans sa main droite. Ce tableau a été l’objet de nombreuses questions des enfants. Ils ont été émerveillés par l’âge du tableau : près de 800 ans. De plus, les feuilles d’or le recouvrant ont attiré l’attention de certains. Une autre caractéristique du tableau qui a bien amusé les enfant est celle de la composition de la peinture, réalisée à base d’œuf! La guide semblait littéralement captiver l’attention des enfants qui ont fait preuve de beaucoup de perspicacité et qui ont fait part d’un bon nombre de leurs connaissances. La suite de la visite s’est concentrée sur une statue au centre de cette même salle : une statue en bronze d’Hercule vielle de près de 500 ans. Cette dernière a à la fois amusé les enfants et éveillé leur curiosité puisqu’elle représentait un homme nu très musclé. C’était l’occasion rêvée de faire un peu de mythologie grecque.

Tout le monde s’est ensuite dirigé vers une autre salle où se trouvait un très grand tableau représentant une foule devant le Louvre, résidence du roi Louis XIV à l’époque. Puis nous avons continué à parcourir le musée : tableaux, statues, sculptures, et autres œuvres artistiques parfois abstraites. Il y en avait pour tous les goûts : chacun pouvait émettre son avis, même si de nombreuses sculptures très abstraites n’ont pas vraiment passionné tous les enfants, les bénévoles non plus d’ailleurs!

La visite s’est alors arrêtée sur une œuvre originale : un tableau cubiste datant du début du XXème siècle représentant de la ville lumière de manière abstraite. En effet ce tableau était extrêmement joyeux et coloré. D’ailleurs ce sont les enfants qui ont deviné la ville dont il s’agissait, en remarquant une petite tour Eiffel dessinée sur le tableau. Il a fallu faire preuve d’une bonne perspicacité pour la trouver car elle était bien cachée dans l’œuvre.

Après maintes déambulations dans les salles, la visite s’est terminée au bout d’une heure et demie. En effet les enfants commençaient à s’agiter sur la fin : cela devait être l’heure du goûter. Tout ce petit monde est alors retourné prendre ses affaires, sans oublier de saluer les deux guides qui ont fait preuve d’une pédagogie remarquable. Le goûter s’est déroulé dehors en face du musée. Tout le monde avait un appétit d’enfer et une énergie débordante, et parfois une petite envie d’escalader la drôle de structure qui fait face à l’entrée du musée. Les enfants semblaient en pleine forme et avaient besoin de se défouler après ces deux heures de concentration. C’est pourquoi le retour n’as pas été de tout repos. Malgré quelques batailles de boules de neige fortuites mais bon enfant, tout le monde est bien rentré chez soi, au Rondeau et dans les autres lieux de vie. En effet, certains membres d’EIM se sont fait massacrer par les enfants et leur remarquable technique de lancer de boules de neige. Enfin les bénévoles sont repartis tranquillement chez eux, non pas mécontents de ce sursaut de tranquillité. J’en connais qui vont bien dormir ce soir ! A bientôt pour de nouvelles aventures. Photos EIM! au Musée de Grenoble 2017

Emission sur France Culture

Salut à toutes et à tous !

On espère que vous profitez bien de vos fêtes de fin d'année !

Si vous ne savez que faire entre deux repas de famille, prenez le temps de vous détendre et écoutez cette émission Les Pieds sur Terre (France culture) sur le thème du voyage :

https://www.franceculture.fr/e…/les-pieds-sur-terre/partir-0

Vous entendrez en troisième partie le très beau témoignage de Spartacus, un enfant Rom de Saint-Ouen que vous connaissez bien si vous avez visionné le film Spartacus et Cassandra que nous avions diffusé en présence de sa réalisatrice il y a maintenant deux ans.

À bientôt !

Mémoire : La Minorité Rom européenne possède-t-elle une identité multiple ?

À lire !

La Minorité Rom européenne possède-t-elle une identité multiple ?

Dans le cadre de son bachelor en Relation Internationale, une étudiante genevoise nous propose un mémoire très bien fait dans lequel elle se demande :

"Dans quelle mesure le terme de « minorité européenne » assigné aux personnes Roms par les Institutions européennes ou les organisations internationales peuvent-elles contribuer à homogénéiser une population et renforcer une altérité?", et cherche à observer ce que l’usage de ce terme peut produire comme effet sur  la population concernée, et les répercussions de cet effet au niveau de la société.

Pour effectuer ce travail, elle s'est appuyée sur des sources de natures diverses (tels que le statut-cadre du peuple rom dans l'Union européenne, rédigé par le réseau rom des activistes, à l'ouvrage de Matthieu Plésiat), mais aussi sur différentes vidéos, comme cette campagne "I'm a Roma Woman" publié sur le site Mundi Romani. Ce site a été crée  par Katalin Bársony, une jeune journaliste hongroise rom dans le but de donner la parole aux personnes issus de la communauté Rom.

Lire la suite

Projet Reg'art : Il faut le voir pour le croire

As tu entendu parler du projet Reg'Art ?

La ville de grenoble transformée en musée à ciel ouvert ?

des oeuvres d'artistes amateurs qui remplacent les panneaux publicitaires de la ville ?

50 artistes pour 100 espaces publicitaires dispersés dans la ville ?

 Eh bien figure toi que Ecole Ici et Maintenant a participé à cette exposition avec ses talentueux artistes amateurs  ! 

En effet, au cours de plusieurs séances au centre d'hébergement les Mimosas, où nous intervenons tous les jeudis, (et espérons continuer grace au bonnes nouvelles !) nous avons organisé un atelier artistique !

Le thème du projet Reg'Art 2014 étant Il faut le voir pour le croire, nous avons demandé aux enfants de dessiner ce qu'ils voulaient !

L'album c'est par ici !

affiche Affiche exposée place Victor Hugo, Florin, Abstraction et comètes

Ils s'appliquaient ainsi rigoureusement à dessiner ce qui leur tenaient à coeur, explorant les tréfonds de leurs imaginations débordantes, pour nous offrir plein de chefs d'oeuvres.

Pour la majorité nous avons eu droit à des mondes enchanteurs emplis de maisons tarabiscotées, de fleurs colorées, d'enfants rieurs, d'oiseaux s'envolant au dessus d'arcs en ciels au couleurs bariolées, de soleils tout sourire, ou de petits coeurs .. Bien sur on a aussi nos artistes amateurs d'art abstrait, appartenant au courant néo-abstractionniste, parfois considérés comme des artiste (légèrement) incompris,

Et, évidemment que c'est bien beau le soleil, les fleurs, mais on est à Grenoble quand même ! Donc on a quand même eu droit à un magnifique paysage enneigé avec un GROS bonhomme de neige.

 

Y'en a vraiment pour tous les goûts Il faut le voir pour le croire !

affiche

1499568 10202414757227838 363619447 n

 1486763 10202414727827103 428137520 n  

1476701 10202414749947656 846258542 n affiche affiche

1465306 10202414744107510 1769393183 n

 1467210 10202414745627548 434684978 n 1526829 10202414732147211 597491819 n

1491609 10202414737907355 5647242 n

1488215 10202414754867779 1203919364 n 1499663 10202414734307265 1484831977 n

             

 

1456785 10202414756147811 299167219 n 1476189 10202414724867029 1180887490 n 1472854 10202414748667624 1498797779 n

 

Ils sont bons hein !? 

Des Caravanes dans la tête !

Superbe documentaire réalisé par Sylvie Texier sur la scolarisation des enfants de la communauté des gens du voyage.

Depuis l’école primaire d’un petit village rural du Limousin jusqu’à l’expérience pilote d’accueil des adolescents du voyage menée dans un collège de Brive, ce film propose un voyage scolaire atypique pour comprendre comment l’école de la république compose, encore aujourd’hui, avec les réalités culturelles et sociétales de la communauté des gens du voyage.

Des caravanes dans la tête

MÉMOIRE : Les associations de solidarité avec les Roms migrants en France

Lecture Vacancières

Ca y'est ! C'est enfin les vacances pour (presque) tout le monde ! Et les Vacances c'est quoi ? C'est du temps libre à foison ! 

Du temps pour lire par exemple ! Entre 2 balades, ou 2 baignades, quoi de mieux que la lecture d'un petit mémoire sur : Les associations de solidarité avec les Roms migrants en France : des représentations collectives à l’action associative, présenté par Camille Chaix en 2007-2008 ?

On est sympa, on vous donne le sommaire ! La partie 2 est à LIRE ! 


Sommaire 

Introduction 8

 Partie I. Les Roms migrants, une population visible objet de conflits de représentation 13

A. Les Roms migrants, une population érigée en problème de politiques publiques 15

B. Les Roms migrants, une population considérée par la plupart des associations comme victime d’un système 31

C. Une population symptomatique d’un possible conflit entre droit a l’intégration et droit a la mobilité dans l’union européenne 49

 Partie II. Les Roms migrants, objets d’actions associatives fondamentalement divergentes mais pas contradictoires 65

A. Favoriser l’accès effectif aux droits fondamentaux de migrants économiques qui ne seraient pas voues a s’installer en France 67

      1. Accueillir les Roms migrants dans une perspective provisoire 68
      2. Développer les micro-projets économiques en Roumanie pour permettre aux Roms de s’intégrer a la société roumaine 73
      3. Gérer la situation des Roms migrants en partenariat avec les acteurs publics78

B.    Accompagner vers l’intégration une population marginalisée 84

      1. Rendre leur dignité et leur capacité d’action a des individus marginalises 84
      2. Améliorer les conditions socio-économiques des Roms migrants pour permettre leur intégration dans la société française 90
      3. Favoriser l’intégration des Roms dans leur quartier 94

 C.   Lutter contre les obstacles politiques a l’intégration 99

      1. Témoigner et informer de la situation de citoyens européens mal connus 99
      2. Militer au niveau local pour le respect des droits indispensables a l’intégration 104
      3. Faire changer les droits au niveau national 109

 

Conclusion de la deuxième partie

Une étudiante tourquennoise de 21 ans plaide pour la cause rom

Une étudiante tourquennoise de 21 ans plaide pour la cause rom

Morgane Joly, 21 ans, s’est passionnée pour les populations roms qu’elle côtoie depuis deux ans au travers d’expériences professionnelles à la MJC du Virolois. La jeune femme originaire de Grenoble vient d’obtenir son DUT carrières sociales à l’IUT B de Tourcoing.

Pour accéder à l'article issu de la Voix du Nord, c'est ICI

Le droit au logement

10491224 497184397081408 9069279061835437586 n

Qui a dit que les Roms ne cherchaient pas à s’installer?!

Le logement est, avec lʼaccès à lʼéducation et au travail, une des bases de lʼinsertion. 

Mais alors, légalement, comment ça se passe pour les étrangers?

Dans le langage commun, on confond parfois les Roms et les «gens du voyage» .L'appellation «gens du voyage» est en fait une catégorie administrative désignant les populations résidant en caravanes et ayant la nationalité française. Rien à voir donc, avec les Roms qui forment une communauté clairement sédentaire: ce mode de vie précaire leur est imposé.

Bruxelles a récemment rappelé à la France que « La liberté de résider dans un autre pays de lʼUnion est un droit fondamental que les citoyens européens ont, quʼils soient roumains, bulgares ou français ». Cependant, comme il est presque impossible dʼaccéder à un emploi, et donc à une fiche de paye, il est en pratique impossible dʼavoir accès à un logement.

De là tous les types dʼhabitation précaire que lʼon connait : 

il ne vous a pas échappé que les bidonvilles, ça nʼétait pas seulement à Rio, quʼil y en avait à Grenoble et un peu partout en France. Un volontaire témoigne: on y voit « des choses qui ne sont pas possible à imaginer, parce que tant quʼon a pas vu un bidonville, on ne comprend pas »

! Certains vivent dans des squats, ou dans des tentes dans les forêts. Dʼautres enfin sont logés dans des centres sociaux où les conditions sont à peine meilleures : entassement, insalubrité et insécurité dans les locaux. À Grenoble, avenue Verlaine, une centaine de personnes se partagent la seule douche opérationnelle. Et surtout, les visites de la police y sont plus nombreuses... Car à cela sʼajoute la crainte quotidienne de lʼexpulsion.

Pour éviter ces situations, où des familles sont chassées dʼun endroit pour sʼinstaller ailleurs, lʼUnion Européenne a déclaré que les préfets, chargés des évacuations, doivent mieux "anticiper" et "individualiser" les départs des Roms de leurs campements. En réalité, on voit quʼeffectivement, des solutions sont trouvés pour les situation critiques: par exemple une mère avec son bébé de 6 mois, mais pour les autres, on ne prend pas forcément la peine de chercher.

C'est ainsi ce que l'on redoute avec la fermeture du centre d'hébergement de Verlaine..

Lʼune des choses qui fait que les débats sur la question des Roms aboutissent rarement, cʼest le manque de connaissances de bases dont dispose la population à leur égard. Voici donc certains éléments que nous avons rassemblé en nous rendant chaque semaine dans les camps et les centres sociaux, en côtoyant dʼautres associations qui essayent comme nous de favoriser lʼintégration des Roms, en suivant de près lʼactualité.

Parce quʼon sʼest attaché aux enfants pour lesquels nous organisons des activités de soutien scolaire, pour leur rendre un peu de ce quʼils nous donnent, nous voulions faire passer lʼinformation. 

! ! ! École Ici et Maintenant